person Pas encore de compte ?

Information importante suite au Conseil métropolitain du 15 octobre 2020 

Face à la crise du Covid-19, la Métropole s'est engagée pour soutenir son tissu économique de proximité, maintenir au maximum les emplois et éviter que la crise économique ne s'accompagne d'une crise sociale majeure. Des dispositions d'urgence ont donc été adoptées et sont maintenues pour les secteurs d'activité les plus touchés dont des aides économiques pour les entreprises, commerces et artisans.

Afin d'accorder des facilités de trésorerie aux hébergeurs, le recouvrement de la taxe de séjour est suspendu depuis mars 2020. Le Conseil métropolitain qui s'est réuni le 15 octobre, a décidé de poursuivre cette suspension pour toute l'année 2020. Le reversement des taxes collectées depuis le 2nd semestre 2019 se fera donc courant 2021, en fonction de l'évolution de la crise sanitaire, et pourra faire l'objet d'un échelonnement sur demande auprès du Trésor Public.

Le paiement de la taxe de séjour reste du, aux conditions habituelles, par les clients qui séjourneraient actuellement dans vos établissements.

Bien conscients des difficultés que vous traversez et afin de pouvoir estimer les conséquences de l'épidémie de COVID-19 sur l'évolution de vos activités, nous vous saurions gré de bien vouloir saisir vos déclarations de nuitées à la fin de chaque mois sur ce site et nous indiquer si votre établissement est fermé (la période de fermeture est à saisir dans l'onglet Hébergement). Nous restons à votre disposition pour toutes questions complémentaires.

Bien à vous,

Service Commerce et Tourisme

Rennes Métropole.

 

Bienvenue sur la plateforme de télédéclaration de la taxe de séjour 

Plus simple, plus rapide, elle offre la possibilité à tous les hébergeurs marchands de Rennes Métropole d'effectuer leurs déclarations en ligne : mode d'emploi et tuto ci-contre.

 

La plateforme vous permet de :

  • Modifier vos informations personnelles et celles de vos hébergements
  • Mettre à jour les périodes de fermeture de vos établissements
  • Tenir votre registre du logeur
  • Editer un reçu de séjour pour vos hôtes
  • Adresser votre déclaration mensuelle 
  • Imprimer des états récapitulatifs 
  • Consulter la Foire Aux Questions
  • Consulter les documents à votre disposition
  • Contacter votre référent taxe de séjour
  • Payer en ligne par carte bancaire :

    Site de Paiement en ligne

Les périodes de collecte
  • 1er semestre : 1er janvier au 30 juin à déclarer avant le 31 juillet
  • 2nd semestre : 1er juillet au 31 décembre à déclarer avant le 31 janvier N+1
contact rennes métropole
Service Commerce et Tourisme

taxedesejour@rennesmetropole.fr
02 99 86 64 60
Du lundi au vendredi 9h00-12h30 & 14h00-17h00
Déclarer votre logement en mairie :
Téléchargez le formulaire
CERFA MEUBLES CERFA CHAMBRES D'HOTES
A quoi sert la taxe de séjour ?

Rennes Métropole mobilise depuis plusieurs années des moyens très importants en faveur du tourisme et plus globalement, de l'attractivité de la destination. Instaurée depuis le 1er janvier 2004 sur le territoire, la collecte de la taxe de séjour, affectée aux dépenses favorisant la fréquentation touristique, y contribue. Pour mieux développer le tourisme en Ille-et-Vilaine, le Conseil départemental a voté l'instauration de la taxe additionnelle de séjour : elle entre en vigueur le 1er janvier 2020.

Qui paye la taxe de séjour ?

La taxe de séjour s’applique à toute personne majeure hébergée à titre onéreux qui n’est pas domiciliée dans la commune. Certaines personnes peuvent être exemptées (voir Tarifs 2020)

Qui la collecte et pour qui ?

Elle est collectée au réel par l’hébergeur ou la plateforme de réservation qui est en charge de son prélèvement et de son reversement pour Rennes Métropole.

Pour quelles natures d'hébergements marchands ?

La taxe de séjour s’applique pour tous les types d'hébergements marchands, classés ou non.

Les tarifs de la taxe de séjour sont fixés par personne et par nuit et varient en fonction des catégories d’hébergement et du classement.

Rappel : depuis le 1er janvier 2019, le tarif dans les établissements non classés se calcule proportionnellement au coût de la nuitée HT.